AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Solidarité féminine || Feat Na Lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Solidarité féminine || Feat Na Lee Jeu 5 Nov - 22:39

▬▬▬ Solidarité féminine ▬▬▬
" Eyleen & Na Lee "

TENUE.
Bonne soirée tout le monde, je pars en premier !!!

Je saluais de la main mes amis qui se mettaient à râler de me voir partir aussi tôt. J’avais promis à Père de rentrer tôt ce soir ; je n’avais pas le choix. Je haussais les épaules. On ne peut pas satisfaire tout le monde. Je trifouillais dans mon sac à la recherche de mon téléphone. Je fus soulagée de ne trouver aucune voiture qui m’attendait à la sortie de la soirée. La condition de cette non escorte étant mon retour à la Cendrillon : avant minuit. D’un pas distrait, je tapotais sur mon téléphone en envoyant un message à Jae Hyeong. Ce flemmard avait mieux à faire que de m’accompagner ce soir, visiblement. Ces derniers temps nous ne nous voyons pas beaucoup. J’étais triste. J’aurais voulu qu’il fasse un effort et se déplace ce soir. On aurait pu faire le chemin de retour ensemble.

Stupide Jae Hyeong ! Tu laisses une pauvre fille rentrer toute seule !

Je décidais de me prendre en photo, la mine triste et apeurée et de le lui envoyer. Je riais bêtement, m’imaginant la tête qu’il allait faire en recevant la photo. Je me disais que ça lui apprendra. La prochaine fois, il m’accompagnera. Pour un vendredi soir, il n’y avait pas grand monde dans les rues. Je n’entendais que mes pas sur le bitume. Je commençais à avoir mal aux pieds d’ailleurs. Je n’avais pas l’habitude de mettre des talons. Mais j’avais voulu faire un effort, à la surprise générale. C’était à la fois drôle et gênant de voir leur mine d’abord surprise puis admirative. Un petit pas dans la féminité, Eyleen. La musique dans les oreilles, je fredonnais l’air d’une chanson pop. Si je n’avais pas aussi mal aux pieds, je me mettrais sûrement à sautiller de partout. J’étais encore bien loin de chez moi, mais je n’avais aperçu aucun taxi. Je devais marcher jusqu’à en apercevoir un.

Un homme passa devant moi. Je ne faisais pas attention à lui, mais il sembla régler son pas au mien. Suspect. Accélérant le pas, je le vis sourire et passer son bras devant mon visage, me bloquant le passage. Il avait un étrange sourire. Je fis un pas en arrière, essayant de le contourner. Mais il se posta délibérément devant moi.

Et bien, ravissante demoiselle ! Tu es toute seule ? Tu veux pas que je te raccompagne ?

Je ne répondis pas, parce qu’il n’en valait pas la peine. Et puis, c’était lui donner trop de crédit. Et puis … Parce qu’il faisait tout de même facilement deux têtes de plus que moi. Je me contentais simplement de le contourner à nouveau. Mais là encore il me bloqua et caressant sa joue, il me dit que c’était bien triste d’être seul. J’envoyais sa main balader d’un geste vif et le fusilla du regard. Pour qui se prenait-il ? Je le poussais violemment et tenta de m’enfuir en courant. Mais c’était sans compter ces stupides chaussures à talons. Impossible de courir avec ça. Je trébuchais, mais je me relevais. Il me rattrapa en m’empoignant la main. Je tentais de le repousser mais je tombais par terre. Dans un dernier effort de rébellion, je lui balançais mon sac en pleine figure. Mais je crois que ça l’a plus énervé.

Je me retournais, à la recherche de quelqu’un :

A L’AAAAAAAAAAAAAIDE !!!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date d'inscription : 17/10/2015
Messages : 260
Age : 25
Mêtier ou Etudes : Maitresse dans une école primaire
Points : 15
Localisation : Dans une salle de classe
Liens : PAS DE FICHE DE LIENS, DEMANDE UNIQUEMENT PAR MP.

-Choi Na Yung : grande sœur énervante mais attachante
-Kim Jae Hyeong : Un type vicieux et menteur. Qu'il pourrisse avec sa famille...
-
-



MessageSujet: Re: Solidarité féminine || Feat Na Lee Sam 14 Nov - 15:01

▬▬▬ Solidarité féminine ▬▬▬


Les rues sont vides et silencieuses, seul le son de mes talons haut se fait entendre. C'est presque sinistre en fait, de marcher comme ça toute seule le soir, surtout quand il fait si sombre. Ca a quelque chose d'excitant. C'est un peu comme dans ces films d'horreur, où tu ne sais pas ce qui va se passer par la suite. Si quelqu'un va surgir d'un buisson, un être humain ou une poupée bizarre avec un couteau à la main. Étrangement ça ne m'a jamais fait peur ces trucs là, au contraire, j'ai toujours trouvé toutes ces mises en scènes bidon et elles me faisaient même un peu rire. Disons que c'était assez ennuyeux... C'est pour ça d'ailleurs que je ne regarde jamais de films d'horreur. Je sursaute quand mon téléphone se met à sonner dans mon sac. Ça c'est Na Yung. Je soupire et décroche :

-Oui ! Je viens à peine de l'accompagner chez elle, laisse moi rentrer non ?? ... Oui je te dis ! Tu es fatigante. Je te laisse, je serai là dans une heure au plus tard ! Allez bye.

Je raccroche en soupirant avant de ranger mon téléphone dans mon sac. Qu'est-ce qu'elle peut être collante celle là, j'ai l'impression d'avoir à peine 18 ans par moment. Pourquoi faut-il toujours qu'elle me traite comme une enfant. Elle est lourde à force. Je continue tranquillement mon chemin, quand soudainement j'entends comme du mouvement à plusieurs mètres devant moi, comme s'il y'avait de l'agitation. Quelques secondes après, plus de doute. "A L’AAAAAAAAAAAAAIDE !!!" Une voix féminine qui se met à hurler. Mon cœur bat de plus en plus vite, me demandant comment je devrais réagir. Je ne sais pas qui crie, ni pourquoi, ni si je devrais foncer dans le tas, ni si je devrais plutôt m'enfuir à toutes jambes. Discrètement, je m'approche malgré tout, sortant ma petite bombe lacrimo, guettant ce qui se passe. Une jeune fille, avec un homme... Plus ou moins insistant. Elle est au sol. Qui est ce sale pervers ?!!

Déterminée, je m'avance précipitamment vers le type et le pulvérise de ma bombe, en protégeant mon visage. J'insiste bien en l'attrapant et en lui en mettant comme du déodorant, avant de stopper et me pencher pour saisir le bras de la jeune fille, son sac, et m'enfuir en courant sur mes talons. Pas facile de courir avec, et on dirait bien qu'elle a opté pour les mêmes chaussures. Je prie pour que ce type ne nous court pas après, et quelques minutes plus tard je m'arrête, essoufflée, les pieds endoloris. J'enlève mes chaussures à la volée et m'assois par terre, épuisée.

-Eh ben dis donc, tu as une sacrée chance que j'étais dans le coin ! Ça va ?

Elle a l'air très jeune en plus. Je lui donnerait à peine 18 ans. Qui sait ce qui se serait passé... On croise tellement de salopards dans les rues de nos jours. D'ailleurs, ça m'en donne des souvenirs... Ce Kwang Jun Ho... Lui au moins, il avait eu la politesse et la décence de me ramener chez moi, alors que j'étais dans un état d'alcoolémie pas possible. Il aurait put faire n'importe quoi de moi quand j'y réfléchis... Mais il n'a rien fait. Mouais, à y repenser, pas mal dans le fond, pas mal...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Solidarité féminine || Feat Na Lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Equipe 4] Savoir, Sagesse, Solidarité
» solidarité chiens belges
» Le facteur accro à la lingerie féminine...
» Le délit-de-solidarité-qui n'existe-pas
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four In Séoul :: Café noir ou au lait ? :: Once upon a time :: Déchetterie de la ville-