AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mettre un visage sur un pseudo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: mettre un visage sur un pseudo. Dim 1 Nov - 0:26



❝mettre un visage
sur un pseudo.❞
jaehyeong&sumalee
tenue + Les discussions changent et s’inspirent des vitrines. Les intentions ne sont pas tous les mêmes. Certaines veulent se presser, d’autres prennent leur temps. C’est le genre d’univers où vous êtes susceptible de rencontre une panoplie d’individus. La jeune femme qui soigne sa petite dépression par l’achat de nouvelle chaussure, l’homme ‘m’as-tu vu’ qui s’achète le joujou de technologique dernier cri, les hommes d’affaire qui attendent leur tour pour se restaurer, la mère de famille qui souhaite amener un instant de bonheur chez ses enfants, le couple naissant qui ont leur premier rendez-vous au cinéma, la bande d’amis qui profitent du moindre instant afin de s’amuser. Dans ces allées, avec tous ces escalators qui m’offraient divers directions, je joue la jeune femme qui va rencontrer pour la première fois un correspondant anonyme. Depuis mon retour en Corée du Sud, je continuai à chanter et j’en étais venue à en faire profiter les autres, en les postant sur le net. Cependant, les internautes voyaient uniquement mes mains qui pianotent sur le clavier de mon synthétiseur avec ma voix en bande son. Je n’imaginais pas que ce hobby me permettrait de faire telle rencontre. Sans rechercher la notoriété, j’espérai bien y trouver des conseils pour me perfectionner. Au départ, il n’était qu’un anonyme parmi tant d’autre puis, peu à peu, il devint un anonyme fidèle. A chacune de mes vidéos, il m’exprimait son point de vue et me donna quelques conseils. Ces plus améliorèrent mon travail. Dès lors, il se transforma en conseiller. Et au fil de ces partages par emails, l’idée de se rencontrer autour d’un café s’imposa. Etonnement me direz-vous ? Je vous répondrai que la curiosité en est la cause. Même si je fais en sorte de garder mon identité secrète, j’étais belle et bien curieuse de rencontre la personne qui me prodigue autant de bons conseils. Arrivée devant la devanture du charmant café, j’entrai dans cette antre avec la boule au ventre. Elément qui n’est absolument pas bon signe car, lorsque je l’ai, mon bégaiement se fait davantage ressentir..

Dans un des coins du café, je me pose. Mes yeux divaguent d’un individu à un autre. Comment reconnaître cette personne ? Il ou elle n’aurait pas de mal car, je lui précisai avoir un barrette avec un nœud bleu ciel à pois blancs et un gilet gris. De mon coté, je reste sur une totale surprise car, aucun moyen de la différencier ne me fut offerte. Un homme ou une femme ? Rien que ce détail, je ne soulevai jamais le mystère. Totalement enfouie dans mes suppositions, le serveur m’en extirpe afin de demander ma commande. « Je… Je… » Cela commence mal. Je referme aussitôt ma bouche et expira par le nez. De suite, j’enchaine avec un étrange volonté pour avoir ; « Un chocolat chaud, s’il..s’il vous plaît. » Mon attention se pose sur le serveur et son expression le trahit. Je passe de nouveau pour une folle ou alors, il n’avait jamais vu quelqu’un aussi déterminé à vouloir un chocolat. Sur son calepin, il gribouille et s’empresse de me ramener cela.

Une minute après cela, je me retrouve avec une tasse fumant et dégageant une si bonne odeur entre les mains. C’est le genre d’odeur rassurante pour moi. Comme toujours, je fais en sorte d’arriver dix minutes à l’avance. Malheureusement pour certains, je ne suis pas le genre de femme à jouer les désirées. Puis, qui sait, surement suis-je observée ? Mon coté parano prend le dessus un instant et j’observe les alentours.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mettre un visage sur un pseudo. Jeu 5 Nov - 22:00

▬▬▬ Mettre un visage sur un pseudo.  ▬▬▬
" With Byun Sumalee "



"Finally we meet."



Cela me faisait tout drôle. J’ignorai pourquoi, mais je n’avais qu’une hâte, celle de la rencontrer. Cela faisait déjà bien de longs mois que nous nous échangions des messages via Youtube, et c’est d’ailleurs là aussi que tout à commencé. Alors que j’allais de vidéos en vidéos j’étais tombé par hasard sur sa chaine Youtube, là où elle postait ses propres covers. J’avais été de suite charmé par le timbre de sa voix, convaincu par son style, elle avait sans l’ombre d’un doute, un talent. J’ignorai ce qu’elle faisait dans la vie, mais je m’étais mainte fois demandé si elle avait tenté de se lancer dans une carrière musicale, artistique, et qui sait, avait-elle peut être auditionnée pour quelques agences Entertainment ici, en Corée du Sud ? Si j’avais été dans le milieu je la recommanderai pour sûr. Au fil du temps nous avons développé un lien solide « professionnel » si on peut appeler ça comme cela. Disons plutôt que je lui donnais  pas mal de conseils dans le domaine afin qu’elle puisse s’améliorer encore que plus, même si son niveau actuel était déjà amplement suffisant pour se faire remarqué par une agence. Non, vraiment, cette jeune femme a du potentiel. Et bien que parfois l’on puisse retrouver quelques commentaires négatifs nés de la jalousie, parce que jamais elle n’a daigné décliner son identité aux yeux du public, j’avais le pressentiment qu’elle ne mentait pas sur l’identité de l’auteur de ses covers. De toute évidence, tout éventuel soupçon de ma part n’allait pas tardé à être éclairci sous peu. Suite à ce rendez-vous que nous nous étions convenus, nous allions nous rencontrer pour la première fois. J’allais enfin découvrir à quoi ressemblait « la mystérieuse jeune fille aux covers », ce surnom que je lui avais attribué sans même qu’elle ne le sache.

Le lieu de rencontre avait été convenu à Incheon, dans ce grand centre commercial qui attirait beaucoup de touristes, mais aussi sa propre population locale, nous nous étions dis que ce café typiquement américain conviendrait en ce jour. Alors que je pénétrais l’enceinte, mes yeux firent automatiquement le tour des tables. Une à une j’essayais de la repéré, qui sait, peut être était-elle arrivée plus tôt ? J’avais tout de même une bonne demi-heure d’avance face à moi. Je me rappelle qu’elle m’avait donné la veille quelques détails sur sa tenue afin que je puisse la repérer facilement parmi la tonne de gens qu’il y aurait sûrement. Et effectivement, la clientèle ne manquait pas ici. Je finis par m’installer dans un coin non loin de la vitrine afin qu’elle puisse facilement m’apercevoir à sa venue. Bien sûr, moi aussi je lui avais fournis en retour quelques détails, en précisant qu’elle me reconnaîtra de par ce gilet à rayures bleu marine, imprimés sur un fond blanc neutre. J’ajoutais également qu’elle pourrait me distinguer des autres de part mon casque à moto, couleur noire à motif bien spécifiques, représentant des flammes sur chaque côté.

Dans l’attente, je commandais tout de même un café afin de ne pas passer pour quelqu’un d’impoli, et me plongeais dans la lecture du journal qui était resté sur la table, certainement son propriétaire l’avait-il oublié. Les minutes défilèrent et je ne me rendis pas compte de l’heure qu’il était. Dissimulé derrière l’énorme écran en papier, c’était à peine si l’on pouvait m’apercevoir.
Alors que les minutes défilaient toujours je finis par relever la tête lorsque les pleurs d’un nourrisson me tirèrent de ma lecture. Je jetais en vitesse un coup d’œil sur ma montre à mon poignet et me rendis compte que j’aurai mieux fait de faire plus attention à l’heure. Me levant sur mes deux pieds, mon regard se perdit parmi la foule qui avait doublé depuis, les yeux rivés sur chaque personne de sexe opposé, je tentais de l’identifier, mais en vain. « Quel imbécile, j’aurai du faire plus attention. » Et si jamais elle avait décidé de ne pas venir ? Je n’avais aucune façon de la contacter, nous communiquions simplement via Youtube, alors si elle avait décidé de se payer ma tête c’était bien joué.

Je m’étais rassis à ma place et décidais d’attendre simplement. Peut être avait-elle du retard tout simplement? Mon regard ne put s’empêcher de filer de nouveau parmi les clients du café, et étrangement, mes yeux restèrent figer sur cette jeune femme aux cheveux longs et ondulés. Assis autour d’une tasse café, elle portait exactement une barrette avec un nœud bleu ciel à poids blanc dans les cheveux ainsi qu’un gilet gris. Pas de doute c’était elle. Ce devait être elle. Je pris le soin de replier le journal avant de me lever et aller en sa direction, lentement à petits pas. « Bonjour, vous devez être l’auteur des covers postés sur Internet, est ce que je me trompe ? » Je restais debout face à elle, du haut de mes un mètre quatre vingt trois, tel un géant, j’accompagnais mes mots d’un léger et faible sourire, bien qu’en réalité il exprimait toute ma joie de pouvoir enfin faire sa connaissance.


Revenir en haut Aller en bas
 

mettre un visage sur un pseudo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB]Certain vont à Lunveel pour faire la fête...moi j'y vais pour te faire cracher tes dents
» vous aimer les puzzles??? a mettre dans vos favoris
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four In Séoul :: Café noir ou au lait ? :: Once upon a time :: Déchetterie de la ville-